Sacred (édition gold)

Sacred (édition gold) dans Jeux vidéos sacred_uw_spielkarte_d

plutôt grand comme carte non?

Editeur: SG Diffusion
Type: jeux de rôle
Site officiel (fr): Cliquez
Sortie: 23 avril 2004
Classification: Déconseillé aux – de 12ans
Plateforme: PC

 dans Jeux vidéos
 

e qui s’est produit… n’était jamais censé arriver… Shaddar, son nom et le signe de sa naissance, est également connu dans les langues des elfes noirs de Zhurag-Nar comme « Ilim Shaddar », signifiant « Le rôdeur de l’ombre » Etant le plus âgé des fils de la Maison Adel d’Oblividons, Shaddar est l’héritier d’une ligné de carnage. Son père, Morgast I, est connu dans les chroniques antiques comme l’homme qui a transformé le pays en mer de sang pendant la guerre de Kinsman. Shaddar utilisa sa richesse et sa magie pour invoquer les puissances de l’obscurité et pour les plier à son commandement. En utilisant la chair et le sang de sa propre soeur, Shaddar a pu invoquer de sombres rituels pour préserver son corps et son esprit à jamais. L’obsession de Shaddar de contrôler la vie et la mort le mena à sa propre perte. Les mages de l’enclave de Mystdale exigèrent qu’il soit condamné à la mort par le feu. Cependant, l’intendant Valorian 1 en décida autrement, et banni Shaddar de leurs terres. Un calme incertain suivi pendant plus de cent ans, mais le magicien noir errait toujours dans le désert du sud. Et les Orcs, les gobelins et les ogres chuchotaient toujours son nom dans la crainte. Et la nouvelle de l’apparition d’une tour sombre au delà des terres rocheuses se fit rapidement connaître autour de leur feux de camps… ils la nommèrent « Shaddar-Nur ». C’est l’histoire qui n’était jamais censée arriver. Les gobelins, liés à la puissance de Shaddar, lui rapportèrent le livre des ténèbres et de la roche pouvant insuffler la vie, leur inspirant une crainte si immense que leur sang bouilli. Shaddar, errant entre la vie et la mort, recherche la porte du royaume des morts pour invoquer un démon de Sakkara, un descendant de Worganar, le seigneur de démon. Il y a bien longtemps, quand les dieux marchaient encore sur Ancaria, les séraphins ont su défaire un tel mal et ont détruit le démon Worganar, reconduisant les hordes de démons en enfer. Mais aujourd’hui, qui nous sauvera ?

Ce site est bien mais l’article provient du site officiel

Note de Psykopathe

35bonoz4

Bon

Commentaires de Psykopathe:
D’accord les graphismes et la jouabilité, c’est pas super. Mais je trouve que le systéme des quètes + la mission principale c’est marrant, c’est tout de même un bon jeu. Sans compter une super carte bien grande^^

2 commentaires à “Sacred (édition gold)”


  1. 0 blakred 28 juin 2008 à 21:29

    J’ai essayer et j’ai bien aimer, il me fais penser a fable pour la jouabiliter et a age of empire pour les graphismes

  2. 1 Psykopathe 10 juil 2008 à 14:35

    Je sais pas , je n’ai pas « encore » joué à fable >

Laisser un commentaire


Visiteurs

Il y a 1 visiteur en ligne

Arborescence

Les derniers cornichons en marmelade

Questions "juste comme ça"

Que pensez vous de la chanson du poireau?

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...

morning |
jardin perso |
LA BOUTIQUE DE L'IMMOBILIER |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les Huet Jurassiens
| rêve africain
| cess